Vaour.org : informations, expression, opinion
Accueil du site > 30. Vaour et alentours > Coup de loupe sur le château millénaire de Penne

Coup de loupe sur le château millénaire de Penne

dimanche 19 novembre 2006, par Claire Simon

Classé depuis 1906 sur la célèbre parcelle 393, le château de Penne a récemment été acheté

Une réunion sur le pouce s’est tenue à la mairie de Penne le 28 octobre 2006 en présence de Mr le maire Jean Luc Kretz, de représentants de l’association "Son et Lumière", de quelques élus et habitants du village et surtout, des nouveaux propriétaires. Quinze ans de rêves et trois ans d’études ont amené la SCI Axel et Sophie Letellier ; lui architecte du patrimoine, elle, mère de famille travaillant à ses côtés, un couple motivé, à réaliser leur ambition. La grande maison de Noël Arnaud, célèbre pataphysicien : http://www.fatrazie.com/no%C3%ABl_a... vendue avec le château sera partagée en deux : une partie gîtes, une autre privée.

Un programme de sauvegarde d’urgence

Une vaste étude est entreprise pour la mise en sécurité du rocher, tant du côté village que du côté de la départementale 115, programme sur cinq ou six ans. Avant Noël, les relevés de géomètre devront être terminés. Au printemps 2007, la première tranche de travaux sera la restauration de la chapelle Ste Marguerite, puis on procédera à la consolidation de l’entrée du château, les murs, les abords, 100 mètres-cube de pierres devront être dégagés. Plusieurs scénari s’offrent à la réflexion ; la possibilité de faire venir l’école des mines d’Albi intéressée par ce grand projet, l’armée, différents types de chantiers... avec en vue une ouverture au public avec circuit féérique pour les enfants et animations moyenâgeuses peu à l’image du chantier médiéval de Guédelon en Bourgogne : http://www.guedelon.com/.

Ce projet offrirait un débouché à nos artisans locaux ; menuisiers, ferroniers, tailleurs de pierre, souffleur de verre, potiers, tanneurs, cordiers et autres arts anciens. Un poste de gardien pourrait être proposé à l’année, des postes saisonniers pourraient également être créés dans le domaine péritouristique. Nous avons vu un plan des 250 m² d’échafaudages achetés et, au vu l’étroitesse des accès au château, les matériaux seront acheminés par hélicoptère (800 kg par tournée).

Matraquage médiatique

La volonté de la mise sur pied d’un programme de matraquage, voire de harcèlement médiatique s’affirme. « On doît parler du château de Penne chaque semaine. Un article dans La Dépêche du Midi, des documentaires sur les chaînes de télévision Régionale, des interviews, des images ». En projet, la création d’un site web évolutif, d’un petit journal d’information et, pourquoi pas le suggèrent les participants, d’un local d’exposition montrant l’avancement des travaux. Qui dit mieux ?
- « Mais, ne risquons-nous pas bien vite de ressembler à Cordes, la cité - business, le piège à touristes » ?
- Très peu de maisons sont en vente et considérant le nombre des habitants il est peu probable que les magasins prennent le dessus sur les maisons d’habitation. Mais où donc garerons-nous les centaines de véhicules de tourisme qui devraient déferler ? Un site montre le château de Penne « dans son jus » à l’heure où vous lisez ces lignes : http://www.templum.fr/vestiges/quer...

Pistes de financement

l’Etat, la Région, le département, le Pays ... c’est une question de persévérance. Un million et demi d’euros devraient être injectés pour commencer, par tranches de 45 000 euros par an. Un travail de longue haleine est envisagé en coopération avec la mairie et l’association "Son et Lumière" de Penne, dossiers, marketing et énergies mises en commun (une partie de bénéfices du « Son et Lumière » qui continuera ses activités, sera reversée au château pour soutenir sa restauration).

La suite du feuilleton

Pour l’instant, place aux bénévoles : le 2 décembre, une grande opération débroussaillage est organisée. Que les bonnes volontés viennent donner un coup de main pour défricher la cour du château ... et bon courage pour la suite, le plus dur reste à faire ! Une nouvelle page de l’histoire de Penne est ouverte.

Portfolio

Ruines du château dominant le village de Penne
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0