Vaour.org : informations, expression, opinion
Accueil du site > 80. Quatrième de couverture > J. ZIEGLER : *L’EMPIRE DE LA HONTE *

J. ZIEGLER : *L’EMPIRE DE LA HONTE *

lundi 21 avril 2008, par Gérard LE GOT

J. ZIEGLER, de nationalité Suisse,ancien professeur de sociologie à l’université de Genève et à la Sorbonne est actuellement rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation auprès du conseil des droits de l’homme à l’ O.N.U. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, il dénonce depuis près de 40 ans les oligarchies financières qui étranglent les pays pauvres et les conduisent à la famine ; sujet d’actualité s’il en est !

Le Livre : comment ce que l’auteur nomme les "cosmocrates" conduisent des peuples entiers à l’agonie au moyen de deux armes de destruction massive : *La Faim *et *La Dette*

EXTRAITS

*La Faim :* "....Le massacre quotidien de la faim se poursuit dans une normalité glacée. Toutes les 5 secondes, un enfant meurt de faim. Toutes les 4 minutes, quelqu’un devient aveugle par manque de vitamines A. En 2006, 854 millions de personnes ( un homme sur six sur notre planète ) ont été gravement et en permanence sous alimentées. Elles étaient 842 millions en 2005. Le World Food Report de la F.A.O., qui donne ces chiffres, affirme que l’agriculture mondiale , dans l’état actuel de ses forces de production, pourrait nourrir normalement (soit à raison de 2700 calories/jour par adulte) 12 milliards d’êtres humains. Nous sommes aujourd’hui 6,2 milliards sur terre. Conclusion : il n’existe aucune fatalité. Un enfant qui meurt de faim est assassiné...."

*La Dette : *"....D’avril à juin 1994, sur les colline du Rwanda, les soldats de l’armée régulière et des miliciens interhamwe assassinèrent les enfants, femmes et hommes de l’ ethnie Tutsi, ainsi que des milliers de Hutus opposés au régime. Parcourant inlassablement les villes et les villages du pays, se référant à des liste soigneusement dressées, incités à la haine par la radio des mille collines , les tueurs opérèrent nuit et jour, de préférence à l’aide de machettes ; (...) Pendant 3 mois, les fleuves Kagera et Nyabarongo charrièrent les têtes tranchées et les membres coupés des suppliciés. Pour les génocidaires, il s’agissait d’éradiquer tous les être humains appartenant à l’ethnie minoritaire Tutsi. (...) Entre 800.000 et un million de femmes, de nourrissons, d’adolescents et d’hommes Tutsis furent ainsi massacrés en cent jours, sous l’œil impassible des casques bleus des nations unies (...) Les génocidaires furent finalement défaits par l’avancée de l’armée du front patriotique Rwandais, constituée par de jeunes Tutsis issus de la diaspora Ougandaise. Kigali fut prise en juillet 1994. (...) Le nouveau gouvernement a hérité d’ une dette d’un peu plus d’*un milliard de dollars*. Arrivant au pouvoir dans un pays complètement dévasté et considérant qu’ils n’avaient aucune obligation morale à rembourser des crédits qui avaient servi à financer l’achat des machettes avec lesquelles on avait découpé leurs mères, frères et enfants, les nouveaux gouvernants demandèrent aux créanciers de suspendre, voire d’annuler le remboursement. Mais, conduit par le F.M.I. et la Banque Mondiale, le cartel des créanciers refusa finalement tout arrangement, menaçant de bloquer les crédits de coopération et d’isoler financièrement le Rwanda dans le monde..."

L’EMPIRE DE LA HONTE est disponible en livre de Poche au prix de 6,50€.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0