Vaour.org : informations, expression, opinion
Accueil du site > 60. Blog > Merci à la télévision numérique

Merci à la télévision numérique

jeudi 24 novembre 2011, par Gérard LANOYE

Le passage à la télévision numérique est obligatoire pour continuer à recevoir les émissions. Ça sera début ou fin novembre en Midi-Pyrénées.

Quel est l’intérêt de la télévision numérique ? À en croire le site Tous au numérique !, nous aurons plus de chaines gratuites, « une meilleure qualité de réception, d’image et de son », on pourra développer la radio numérique, améliorer l’accès à internet mobile, le téléphone portable, favoriser les liaisons pour les services d’urgence. Besoins vitaux indispensables à satisfaire, n’est-ce pas ! Plus important que d’agir pour que tous les français mangent à leur fin, qu’ils aient tous un logement.

Et cela coûtera de 20 € à disons 300 €, toujours selon le site tous au numérique. Pour moi, le coût aurait été, selon ce site, de 100 à 150 €. Mes recherches m’ont donné un coût plus proche de 200 €. Le site indique aussi qu’on n’est pas obligé de payer, il veut dire pas obligé de souscrire un abonnement à un bouquet de chaines payant.

C’est donc un racket légal organisé par l’État au profit d’entreprises privées, qu’il s’agisse de fabricants de matériel, des chaines de télévision, des installateurs, etc. Pour imposer de force des innovations qui n’ont pas d’intérêt, pour forcer à la consommation. Nous avons oublié les critiques des années 1960-1970 sur le marketing qui crée, chez les consommateurs, des besoins artificiels. Nous avons maintenant, au contraire, le droit à un hymne à l’innovation entonné par l’Europe, le gouvernement et la plupart des partis politiques, comme si l’innovation pouvait sauver notre économie, notre croissance, notre niveau de vie en nous donnant des avantages concurrentiels sur les pays émergents. Mais nous voyons que c’est une illusion, certaines entreprises délocalisant maintenant leurs services de recherche dans ces pays.

Cette course absurde à l’innovation est aussi le fait de collectivités locales plus proches de nous. Un exemple en est la pose, autorisée par le Conseil Général sur une départementale, d’une ligne aérienne de fibre optique. Pour avoir un accès internet à très haut débit ? Pour pouvoir regarder la télévision par internet ? Qui a besoin du très haut débit à Vaour ? Est-ce que cela mérite l’enlaidissement du paysage, en installant des lignes aériennes le long d’une route qui n’en avait pas ?

Et ces décisions sont toujours prises par les élus sans demander l’avis des gens.

Pour la télévision numérique, j’ai décidé de ne pas m’équiper. Je peux dire merci, je vais donc gagner en espérance de vie : pour chaque heure où je ne regarderai plus la télévision, je vais gagner 22 minutes de vie, à en croire étude australienne publiée dans la revue médicale britannique The British Journal of Sports Medicine. Même si j’ai largement dépasser le milieu de ma vie, c’est toujours bon à prendre ! Et j’économiserai la redevance pour la télévision, du moins si la réglementation ne change pas.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0