Vaour.org : informations, expression, opinion

FÉES ET GESTES

dimanche 19 août 2012, par Ateliers d’histoires populaires

Une société non patriarcale ... et non matriarcale

samedi 17 novembre 2012

Isaure GRATACOS

à la salle des fêtes de Cazals

Les vallées pyrénéennes du Comminges et du Couserans ont été le berceau d’un modèle de société non patriarcale, qui a perduré jusqu’à la seconde guerre mondiale en certains endroits.

Une société à la fois archaïque car ancrée dans le temps et en avance par l’égalité sexuelle totale entre les hommes et les femmes.

Ces communautés villageoises sont un exemple d’auto-gestion collective car même si la maison, le troupeau, les terres de culture sont en propriété propre à la maison (ostau), l’utilisation des parcours d’estive, des bois, la vie des troupeaux sont décidées en assemblées communautaires où femmes et hommes chefs de maison (cap d’ostau) siègent à voix égales.

Dans ces communautés, le lien à préserver est l’entité « maison », par le droit d’ainesse, à une femme ou à un homme.

La démarche d’Isaure Gratacos, qui évoque ces communautés dans son livre « Femmes Pyrénéennes - Un statut social exceptionnel en Europe », est tout d’abord ethnologique. Elle s’appuye sur de nombreux témoignages vécus, issus de la tradition orale. Mais elle est aussi historique par la confrontation et la confirmation de ces témoignages aux sources écrites issues des archives.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0