Vaour.org : informations, expression, opinion

LES ORIENTS D’OCCITANIE

dimanche 19 août 2012, par Ateliers d’histoires populaires

samedi 9 février 2013

Alem SURRE-GARCIA

Vaour (à l’ancien restaurant du Muret)

Il fut un temps, bien avant l’Etat-nation, où le Comté de Toulouse avait pour frontière sud l’émirat puis le califat de Cordoue (Al-Andalus). Ce voisinage étroit des mondes occitan et arabe dura presque 4 siècles (VIII°-XII° siècles). Ce qu’on appellera au XIX° siècle "le Midi" constituait alors la partie nord d’un vaste ensemble méditerranéen.

Alem Surre-Garcia, auteur d’ Au-delà des rives, les Orients d’Occitanie (2005), de La théocratie républicaine (2011) et de Clochers et minarets (2011), nous dépeindra certte époque d’échanges intenses, qui vit les monastères et les églises des pays d’oc se parer d’ornements islamiques, tandis qu’une dynastie toulousaine exerçait son pouvoir sur les rives orientales de la Méditerranée, à Tripoli.

Il nous racontera aussi la Reconquista qui aboutit au départ des arabo-musulmans de la péninsule ibérique et commença de dénouer les liens culturels entre les rives nord et sud du bassin méditerranéen. S’ouvre alors une ère de méfiance, voire de mépris à l’encontre de la civilisation arabo- berbère, qui se poursuit jusqu’à nos jours renforcée par l’épisode dramatique de la colonisation.

Et si relever les traces de cette ancienne proximité permettait aujourd’hui de sortir de l’impasse d’une opposition stérile entre Occident et Monde arabe ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0