Vaour.org : informations, expression, opinion
Accueil du site > 15. Informations pratiques > Communautés de Communes : des nouveautés

Communautés de Communes : des nouveautés

vendredi 23 février 2007, par Gérard LANOYE

Le Dépêche du Midi du 15 février 2007 fait état de la première réunion de la Communauté de Communes de Vère-Grésigne à 18 communes, alors qu’elle n’en comptait jusqu’ici que 12, et uniquement sur le canton de Castelnau de Montmiral.

C’est le départ de la commune d’Itzac, évoqué depuis de nombreux mois, de la Communauté de Communes des Causses Nord-Ouest du Tarn et son adhésion à celle de Vère-Grésigne qui a permis cet élargissement.

Elle a permis l’adhésion des communes d’Amarens, Donnazac, Frausseilles, Loubers et Tonnac, qui font partie du canton de Cordes et n’étaient pas rattachées à une Communauté de Communes. Il faut, en effet, une continuité territoriale.

La Communauté de Communes des Causses Nord-Ouest du Tarn va de ce fait disposer de moins de moyens, elle n’en a déjà pas beaucoup.

Cela repose le problème des structures des collectivités locales, souvent évoqué, bien sûr jamais réglé :
- un trop grand nombre de communes, et donc de très petites communes ;
- des communautés de communes où les petites communes comptent presqu’autant que les grandes communes.

Des réformes me paraissent nécessaires, dont je n’entend pas parler par les candidats à la Présidence de la République :
- au minimum un conseil de Communauté de Communes élu au suffrage direct, à défaut d’une fusion obligatoire des communes pour avoir une taille minimum ;
- un Sénat élu à la proportionnelle intégrale, pour éviter une main-mise de la Droite et un clientéllisme affligeant.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0