Vaour.org : informations, expression, opinion
Accueil du site > 30. Vaour et alentours > Fin des travaux rue de Sacourieu ?

Fin des travaux rue de Sacourieu ?

lundi 5 mars 2007, par Gérard LANOYE

Les travaux relatifs au réseau d’adduction d’eau potable sont terminés rue de Sacourieu. La tranche optionnelle (article 15) a elle aussi été réalisée. Elle permet à la nouvelle canalisation d’aller jusqu’au nouveau lotissement de Sacourieu.

A cette occasion, le village a hérité d’une nouvelle borne à incendie. La nouvelle borne à incendie

Mais les travaux ne sont pas terminés pour autant. Il reste à enterrer les réseaux électriques et téléphoniques [1]. C’est la société SPIE qui doit les installer, pour le compte du Syndicat Départemental d’Électrification du Tarn (SDET).

La rue de Sacourieu va donc être de nouveau fermée provisoirement pendant la durée des travaux. Vous pouvez y voir des inscriptions en rouge qui indiquent le passage des cables et l’emplacement des branchements vers les compteurs individuels.

Mais les travaux d’enfouissement de ces cables ne vont être faits que sur une partie de la rue. La rue est refaite A partir de la maison de Marie-Ange Cotteret jusqu’au croisement avec la route de Bellaygue, le revêtement de la rue vient juste d’être refait. Les fils électriques et téléphoniques resteront aériens sur cette partie.

Pourquoi deux entreprises pour faire ces travaux ?

Les donneurs d’ordre sont différents : d’une part la commune pour l’eau, d’autre part le Syndicat Départemental d’Électrification du Tarn pour l’électricité, qui s’est, semble t’il, entendu avec France Télécom et a confié ces travaux à la SPIE. Si j’ai bien compris, cette dernière a répondu à l’appel d’offres de la commune, mais a fait une proposition plus coûteuse que celle de Fontanilles.

Ce résultat paraît surprenant, il l’est moins quand on sait que les entreprises françaises dans le domaine des travaux publics sont les plus grandes au Monde, les premières pour dire autrement. Il n’y a pas tant de domaines où la France a des leaders mondiaux, on se demande quelle part de nos impôts a permis cette performance !

Notes

[1] Concernant le téléphone, je n’en suis pas absolument sûr

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0