50 ans de démocratie locale

Comment la participation citoyenne s’est laissée endormir, pourquoi elle doit reprendre le combat.
J’ai mis ce livre à la médiathèque de Vaour.

Article mis en ligne le 19 juillet 2020
dernière modification le 23 juillet 2020

par Gérard Lanoye

Ce livre a été publié en 2011 aux éditions Adels et Yves Michel. Ceux qui pratiquent ou veulent pratiquer la démocratie participative en tireront des enseignements utiles.

Le titre « 50 ans de démocratie locale » et le sous-titre « Comment la participation citoyenne s’est laissée endormir, pourquoi elle doit reprendre le combat » expliquent bien le contenu du livre et nous fait comprendre que le souci d’une participation citoyenne à la vie politique est une préoccupation déjà ancienne.

L’Adels (Association pour la démocratie et l’éducation locale et sociale) a joué un rôle important dans ce courant de pensée et d’action. L’auteur Adrien Roux a été chargé d’études pour préparer le cinquantenaire de cette association.

Hubert Dudebout, un de ceux qui a créé un GAM (Groupe d’Action Municipale) a été élu maire de Grenoble en 1965. Il en reste probablement quelque chose dans l’évolution politique de cette ville où il y a plusieurs démarches participatives (voir le site de la ville de Grenoble)

L’auteur parle des origines multiples du mouvement ; chrétiens sociaux, libertaires, autogestionnaires, adeptes d’une nouvelle démocratie locale. Il fait l’histoire de l’évolution des idées et heureusement raconte des réussites, des échecs et des luttes.

Il cite les quelques avancées des lois qui vont dans le sens d’une plus grande démocratie participative, mais de manière insuffisante et se heurtant toujours au centralisme de la France. Nous pouvons en tirer quelques conseils utiles pour les démarches participatives actuelles.