Publicité dangereuse ou absurde

Et les auteurs en sont des ministère ou des services de l’État.

Article mis en ligne le 29 août 2020

par Gérard Lanoye

Publicité dangereuse

Il s’agit de la publicité habituelle du Ministère de la Santé [1],en cas de maladie infectieuse et ressortie pour le coronavirus, qui conseille de se moucher dans son coude ou dans un mouchoir en papier et de le jeter. Évidemment, le virus prisonner du coude ne peut plus aller contaminer un voisin. Le ministère de l’Environnement dans une publicité plus intelligente a dit de ne pas jeter le mouchoir n’importe où, pour des raisons de protection de l’environnement mais aussi pour éviter la propagation du virus.

Publicité absurde

C’est à la Sécurité Routière que nous la devons. Elles mettent en scène des gens qui perçoivent l’avenir. Une fois c’est un motard qui remercie l’automobiliste de s’être reposée et d’ainsi avoir évité de la percuter, ce qui lui permet de continuer à élever ses enfants. Une autre fois, il remercie l’automobiliste de rouler suffisamment lentement, sinon il aurait percuté le groupe de cyclistes dans un virage, et ainsi il peut continuer à s’occuper de sa famille.

Si j’avais moi aussi le don de percevoir l’avenir, motard ou cycliste, je me serais empressé de me mettre à l’abri sur une aire de repos ou dans un chemin.